EXPOSITION A LA BOUTIQUE DEYROLLE

Photographies d’Eric Sander : ‘COQ & ROLL’

Prolongation de l’exposition jusqu’au 10 mai 2011

La Maison Deyrolle a accueilli l’exposition ‘COQ & ROLL’ proposée par l’auteur photographe Eric Sander du 31 mars au 30 avril 2011.

Quelques mots sur Eric Sander : Eric Sander - Deyrolle
Les images d’Eric Sander ont été publiées dans les magazines les plus prestigieux (Time magazine, Newsweek, Life, Smithsonian Magazine, National Geographic World, Paris Match, Figaro Magazine, Grands Reportages, Point de Vue..).et éditées dans de nombreux ouvrages (Vélos Californiens, Attitudes, Las Vegas mania, Les jardins de Marqueyssac, Napa Valley, Les Copistes du Louvre...)
Eric Sander commence sa carrière en 1977 à Paris en tant qu’éditeur photo dans l’une des plus prestigieuses agences de presse, Gamma Presse Images. En 1983, après avoir édité près de 4000 reportages réalisés par de nombreux photographes collaborateurs émérites, il se lance comme photographe indépendant afin de suivre sa passion du reportage magazine et du portrait.
Eric Sander, photographe indépendant multi facettes, vit aujourd’hui à Paris d’où il conceptualise, produit et réalise des sujets à thèmes pour l’édition (10 livres publiés), la grande presse nationale et internationale, et le monde de l’institutionnel.
Une partie de son travail a également fait l’objet de trois expositions en solo, "Haciendas perdues du Yucatan" (2006), "Cambodge et Bouthan" (2007), "Carrés de jardins" (2008) à Paris.
Depuis quelques années, Eric Sander est devenu l’un des photographes spécialistes de jardins. Il collabore régulièrement avec magazines, propriétaires, paysagistes, décorateurs et organisateurs de grands événements.
En savoir plus sur Eric Sander en cliquant ici

Présentation de l’exposition par Eric Sander
Eric Sander - deyrolle
Qu’il ait les deux pieds dans le fumier,
Qu’il chante quand tout le monde dort,
Ou qu’il soit perché sur un clocher,
Le coq est partout dans notre quotidien.

Vivant ou emblématique, le poulet est un animal universel auquel on ne fait plus guère attention !

Pour moi, tout a changé le jour où je suis tombé sur la photographie d’un coq incroyable. Contrairement à la croyance générale, les poulets ne sont pas tous élevés pour être rôtis : de nombreuses races vivent et se croisent simplement pour être admirées, donnant des créatures comme vous n’en avez jamais vues !

Pour rendre hommage au King de la basse-cour, il n’en fallait pas moins le traiter en star. De maisons en poulaillers, en passant par les foires de France et de Californie, je me suis rendu au devant des plus beaux et des plus surprenants spécimens du coq ou de sa poule. Comme dans un show de mannequins habillés par les grands couturiers, ces étonnants gallinacés ont défilé dans mon studio monté sur place.

Sans vous livrer tous les secrets,
voici les bases d’une bonne prise de vue : Eric Sander - deyrolle
Premier point, il faut un lieu fermé, à l’abri de forte lumière, car comme chacun sait, la poule dort lorsqu’il fait noir. Elle est en tout cas moins excitée. Puis, il faut préparer le mini studio : fond noir et boîtes à lumière, effets simples sans fioriture, car l’animal doit rester l’élément principal de l’image. Enfin, il faut choisir ses sujets. Critères vite établis : une gueule, de l’originalité, du caractère.

Les sujets sont invités, seuls ou en couple, à se présenter sur le podium. Des leur arrivée, un vent de panique et d’étonnement souffle sur le velours. L’animal s’immobilise, médusé par le décor. La valse des attitudes peut commencer alors. Les flashs crépitent, les bêtes vont, viennent, sursautent parfois, regardent, crient, tournent la tête, montrent leur crête… Look rock ou tango, les stars se dressent ou s’affaissent, rouspètent et caquettent.

Fiers et magnifiques, poules et coqs prennent la pose, se donnent des attitudes de rock stars. De face ou de profil, de front ou de dos, dociles ou difficiles, tout est permis voire encouragé : cocoricos vantards, décollages provoc, regards hautains, moues de dédain. Hélas, c’est sans doute le trac, leur estomac chavire parfois et laisse quelques traces. Il faut aller très vite, 15 secondes max, avant qu’amatrices ne rime avec caprices. Comme chacun sait : un coq ne pose pas, n’écoute pas, n’obéit pas. De vraies stars !

Eric Sander


Les photos ont été présentées en 50x50, 50x70, 80x80, 100x100,70x100, 120x30 et 125x90


Informations pratiques :
DEYROLLE
46 rue du Bac 75007 Paris
Tel. 01 42 22 30 07

Horaires d’ouverture :
Le lundi de 10:00 à 13:00 et de 14:00 à 19:00
Du mardi au samedi de 10:00 à 19:00

- Comment se rendre chez Deyrolle ?


Portfolio

Eric Sander - Deyrolle eric Sander - deyrolle Eric Sander - Deyrolle Eric Sander - Deyrolle

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site LA MAISON DEYROLLE  Suivre la vie du site DEYROLLE ET LES ARTISTES   ?

site realise par serafi avec spip 1.9.2d + ALTERNATIVES

Creative Commons License